Antivols

Meilleur antivol moto : Comment bien le choisir

Plus vulnérables que les voitures, les deux-roues sont constamment sous la menace du vol. Pour y faire face, il est donc impératif de se munir d’un dispositif antivol adapté afin de protéger son véhicule. Il en existe plusieurs types, avec des prix variant sensiblement d’un modèle à l’autre.
Les antivols les plus chers sont-ils nécessairement les plus sûrs ? Quel antivol est le plus adapté à mon véhicule ? Qu’est-ce qu’un bloque disque ? Pourquoi les antivols SRA sont-ils recommandés ? Il n’est pas simple de trouver le meilleur antivol pour son véhicule. C’est pourquoi, nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir pour choisir l’antivol idéal pour votre scooter ou moto.

Pourquoi choisir un antivol pour scooter et moto certifié SRA ? 

Vous en avez certainement déjà entendu parler. La mention SRA revient de façon récurrente lorsqu’on traite du dispositif de protection d’un véhicule. Un antivol SRA pour moto ou scooter est un dispositif homologué par l’association Sécurité et Réparation Automobiles (SRA). Toutes les entreprises d’assurances automobiles adhèrent à la SRA.

C’est pourquoi, il est important de noter que la plupart des compagnies d’assurance n’accepteront de vous indemniser en cas de vol que si vous utilisez un antivol SRA pour assurer la protection de votre véhicule, et dont vous devrez en prouver l'achat. En effet un antivol SRA apporte certaines garanties protégeant davantage les deux-roues qu’un antivol non SRA. Un antivol SRA bénéficie d’une protection anti-sciage, anti-perçage, anti-crochetage, anti-masse et anti-coupe-boulon. Il offre des garanties comparables aux antivols certifiés recommandés par la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère). On ne fait donc rien de mieux en matière de dispositif de protection pour une moto ou un scooter.

Son prix d’achat est naturellement plus élevé que celui d’un antivol non SRA, mais son degré de protection est nettement supérieur et vaut largement l’investissement pour se prémunir contre le vol. Le poids d’un antivol SRA est également plus important, ce qui est un gage de robustesse du dispositif de protection.

 Les différents types d'antivols pour scooter et moto ? 

     Chaîne, antivol en U, bloque-disque... Les différents dispositifs de protection pour moto et scooter se répartissent en deux grandes familles d’antivols :
·       Les antivols mécaniques : Lourds et bien visibles, ils visent d’une part à dissuader et d’autre part à empêcher le véhicule de rouler.
·       Les antivols électroniques : Du dispositif court-circuit à l’alarme sensible aux mouvements, ces dispositifs de protection apparaissent particulièrement dissuasifs pour les voleurs.

L'antivol U 

L’antivol en U est aujourd’hui plébiscité par les conducteurs de deux-roues. Couplé à un antivol chaîne, il renforce d'autant plus la protection du véhicule. L'antivol U se distingue par sa robustesse. Il est en effet difficile à rompre et est très dissuasif. Avant de faire votre choix, veillez à opter pour celui qui s'adaptera le mieux  à votre véhicule, en prêtant bien attention aux dimensions (longueur, écartement, diamètre…).
L’antivol U se place en général sur la roue arrière du véhicule. C'est plus sûr et l’antivol sera plus difficile à enlever qui est placé sur la roue avant.

La chaîne antivol

La chaîne traditionnelle est souple ou articulée, encombrante et relativement lourde (selon sa longueur, entre 1m et 1,50m) comparée à un antivol en U plus compact. Pensez à privilégier la qualité car une chaîne  trop mince peut être facilement brisée par des voleurs déterminés. L’antivol chaîne pour scooter se place au niveau de la roue avant ou arrière, entourant un bâton de  jante pour plus de sûreté. N’hésitez pas à faire plusieurs tours, si possible. Par ailleurs, évitez de laisser votre chaîne trop longtemps sous la pluie ou de la traîner par terre, car vous pourriez l’abîmer et la rendre moins efficace.

Le bloque-disque

Cet antivol pour scooter et moto a pour fonction de bloquer le disque de frein en l'empêchant de tourner. Une fois fixé, le scooter ou la moto ne peut plus avancer. Rapide à installer et facile à transporter, il peut vous être très utile si vous effectuez des arrêts fréquents et de courte durée. Le bloque-disque présente cependant un inconvénient majeur : il n’attache pas votre deux-roues à un point d’ancrage fixe. Autrement dit, des voleurs pourraient s’y prendre à plusieurs pour déplacer votre scooter, le charger dans un camion et disparaître sans laisser de trace. Pour éviter ce scénario catastrophe, combinez votre bloque-disque à une chaîne ou un antivol en U afin d’offrir un maximum de  protection, ou optez pour un bloque disque à alarme qui sonnera au moindre mouvement de votre véhicule.

Au-delà de la qualité de votre antivol, les trois principes suivants vous aideront pour retrouver votre deux-roues à l’endroit où vous  l'aurez laissé :
·       Stationnez votre véhicule dans un endroit relativement fréquenté
·       Évitez de le garer systématiquement au même endroit
·       Attachez-le autant que possible à un point fixe
 
Quel que soit le ou les dispositifs de protection que vous choisirez contre le risque de vol, assurez-vous de la qualité du système utilisé ainsi que de la solidité de la fermeture. Enfin, n’oubliez pas de prêter attention à la mention SRA, la plus fiable. Antivol en U, bloque-disque, chaîne... N’hésitez pas à multiplier les dispositifs de sécurité pour offrir la meilleure protection à votre véhicule.