AdBlue

Son nom vous est peut-être déjà familier, l’AdBlue®, ce produit antipollution fait l’objet d’une popularité croissante. Devenu indispensable pour réduire les émissions polluantes, il équipe un nombre grandissant de moteurs diesel et la tendance promet de s’accélérer. Alors qu’il était encore inconnu il y a quelques années, l’AdBlue® est en passe de devenir la norme sur les véhicules diesel récents. Nos experts vous disent tout sur ce nouveau produit.

AdBlue, c'est quoi ? 

Pour comprendre ce qu’est l’AdBlue®, il faut en revenir au contexte. Parce que les problématiques de santé publique et environnementale doivent engendrer des changements dans nos modes de consommation et notamment dans le secteur automobile, des solutions sont trouvées par les constructeurs pour répondre aux nouvelles normes en vigueur.
En septembre 2014 est entrée en vigueur la norme Euro 6. Celle-ci fixe les limites d’émission de gaz polluants pour les nouveaux véhicules légers. Plébiscité par les constructeur auto dans un contexte de lutte contre les émissions d’oxydes d’azote (NOx), le dispositif Selective Catalytic Reduction (Réduction sélective catalytique, en français) ou SCR est un système de filtration efficace permettant d’améliorer l’empreinte environnementale des véhicules à moteur diesel. La technologie SCR permet en effet de transformer les oxydes d’azote émis en deux composants naturels et sans danger, l’azote et la vapeur d’eau.

Adblue® voiture : Tout savoir sur le liquide antipollution

Si le système SCR et l’AdBlue® sont aussi intimement liés c’est que l’AdBlue® est le produit indispensable au bon fonctionnement de la technologie SCR. L’AdBlue® est donc un liquide équipant les moteurs diesel récents dont il réduit les émissions d’oxyde d’azote au niveau du pot d’échappement. À noter que le nom d’AdBlue® est une marque déposée de l’Association Allemande de l’Industrie Automobile (VDA).Il désigne bien l’additif employé et non la technologie mobilisée.

Quelle est la composition de l'AdBlue ? 

Classé comme produit non dangereux, ce liquide antipollution se présente sous la forme d’une solution aqueuse dont la composition comprend de l’eau déminéralisée à 67,5 % et de l’urée de haute pureté à 32,5 %. Soluble dans l’eau, l’AdBlue® est aussi biodégradable, incolore et presque inodore. Ce mélange possède même son propre réservoir dont l’emplacement peut varier d’un véhicule à l’autre.

Quand mettre de l'AdBlue dans sa voiture ? 

La consommation de l’AdBlue® est étroitement liée au nombre de kilomètres parcourus. À l’apparition d’une alerte sonore ou d’un voyant lumineux sur le tableau de bord, il vous restera environ 2 400 kilomètres pour refaire le plein d’Adblue®. Si vous n’effectuez pas l’appoint, le véhicule ne pourra pas redémarrer.

Où et comment s'approvisionner en AdBlue ? 

Parce que sans liquide, le démarrage du véhicule n’est plus envisageable, il est important de s’approvisionner en AdBlue® en amont. Sachez que, pour ce faire, si vous pouvez solliciter l’aide d’un professionnel, vous pouvez également remplir le réservoir d’AdBlue® vous-même.
L’approvisionnement en AdBlue® peut se réaliser de deux manières : soit par bidon soit à la pompe. Le service à la pompe est a priori le plus rentable. Si l’ensemble des stations-services n’en est pas encore équipé, le pistolet bleu ne cesse de gagner du terrain pour se rendre toujours plus accessible aux conducteurs.

Comment savoir si ma voiture à AdBlue ?

La norme Euro 6 a contraint les voitures à moteur diesel à s’équiper d’un système de traitement des NOx. Alors que  le liquide antipollution AdBlue® équipait déjà les poids lourds depuis 2006 en raison de la norme Euro 4, c’est donc en 2014 que la commercialisation du liquide antipollution s’élargit vraiment.
Si le système SCR n’est pas le seul dispositif capable de limiter les émissions de NOx, il est le plus efficace et donc le plus répandu. À noter que seules les voitures à moteur diesel sont concernées par cette contrainte d’équipement puisqu’elles sont les principales génératrices d’émissions d’oxydes d’azote.
Si vous possédez une voiture à moteur diesel produite après septembre 2014, il est donc tout à fait probable que vous soyez concerné par le dispositif SCR et donc l’AdBlue®. Alors qu’un nombre grandissant de véhicules affiche une mention traduisant l’implication de cette technologie et donc de cet additif, il faut parfois se reporter au carnet d’entretien du véhicule ou prendre contact avec un professionnel pour obtenir l’information.
 
Votre véhicule est concerné par l’AdBlue® ? Surveillez votre consommation et prenez garde à ne pas vous tromper de réservoir au moment du remplissage !